Certains vendeurs du marché de Lwakabiri dans la commune de Bagira dénoncent ce qu’ils qualifient de mauvaise gestion du dit marché.
C’est le président du comité syndical Paul Makera qui est sur le banc des accusés.
Ces derniers l’accusent de ne pas s’occuper de la propreté du marché, de ne pas organiser des rencontres, la prise des décisions individuelles, manque du respect envers les contribuables et le détournement des contributions des vendeur.
Ces accusations sont contenues dans un mémorandum que les vendeurs du marché de Lwakabirhi ont adressé au bourgmestre de la commune de Bagira et dont copie nous est parvenue.
Dans cette lettre, les vendeurs demandent au bourgmestre de suspendre le président du comité syndical du dit marché.
Aux vendeurs de rester solidaires en revendiquant leurs droits et que le président remette la somme de deux millions quatre cent mille Francs congolais dans trois jours avant qu’il ne démissionne.
Contacté, le président du marché de Lwakabirhi Paul Makera rejette toutes ces accusations.
Makera indique que les enquêtes sont en cours pour dénicher les semeurs de troubles dans le marché car selon lui, les signataires de cette lettre n’ont pas qualité.