Societé

Malnutrition à Kalehe: un plan de communication élaboré pour de meilleurs résultats

Dans le cadre du programme intégré de lutte contre la mal nutrition dans les zones de santé de Bunyakiri et de Minova en territoire de Kalehe, un plan provincial de communication vient d’être mis en place.

Cet outil de communication pour le changement de comportement consiste en la définition des canaux de communication notamment des messages précis qui seront véhiculés et des activités à réaliser.

Parmi les activités prévu dans le cadre de ce plan de communication, il y a la production des émissions et flashes éducatifs, des réunions à travers les comités locaux de développement, des foires agricoles, des rencontres avec les leaders locaux, la rédaction ainsi que la publication des outils de communication et des plaidoyers.

Selon l’assistant technique au programme de lutte contre la malnutrition à la division provinciale de la santé Lenkwa Kabwika, cet outil est d’une importance capitale après avoir évalué la première phase du projet.

Il ressort des résultats qu’il est important de renforcer la communication pour amener les bénéficiaires à s’approprier le programme.

« la prévalence de la malnutrition chronique à Bunyakiri était de 71% et dans la zone de santé de Minova était de 67,6%. C’est ainsi qu’avec l’appui de la Coopération suisse, les agences ont bénéficié des fonds. Il était question de pouvoir contribuer à mettre en place un plan d’action intégré de la communication pour renforcer l’efficacité et la durabilité de la phase 2 de mise en œuvre de ce projet », explique-t-il.

Signalons que ce programme est exécuté par les organisations locales accompagnées de certaines organisations internationales dont l’UNICEF, le PAM et la FAO sous l’appui financier de la Coopération Suisse sous couvert de la Division Provinciale de la Santé.

Les travaux se sont déroulés au centre RIO à Nguba dans la commune d’Ibanda.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer