Plus de cinq-cents vendeurs exerçant dans la partie non couverte du marché de Nyawera vont désormais travailler dans de bonnes conditions à l’abri des intempéries.
Un hangar de 50m su 20 est en train d’être construit. La partie concernée est celle occupée par les vendeurs de braise, des produits de première nécessité et la partie des restaurants.
Selon le président du comité syndical des vendeurs de ce marché, Fabien BINJA BIRHINGANINE, l’idée est venue des membres de son comité qui ont touché chacun à sa poche pour acheter les matériels.
Il précise que la motivation est non seulement de bien accomplir son travail comme défenseur des droits des vendeurs mais aussi de les mettre tous dans de bonnes conditions de l’exercice de leur travail.
Notre source précise que ces travaux ne vont pas empêcher la mise en œuvre du projet de construction envisagé par la mairie de Bukavu avec l’appui de la Banque Mondiale.
Les vendeurs sont satisfaits de ce projet tant attendu car, selon eux, c’était difficile de travailler dans un endroit sans toiture.
Fabien BINJA BIRINGANINE appelle les vendeurs à l’apaisement car plusieurs autres projets sont en cours notamment leur identification en prélude de l’extension du marché de Nyawera envisagée par la Banque Mondiale.