Les partis politiques et les organisations membres de la société civile œuvrant dans le territoire de Kabare s’engagent à travailler en collaboration pour le bien être de la communauté. C’est le résultat d’un échange tenu le week-end à kavumu /Lushamba dans le territoire de Kabare sous la facilitation du Réseau des Mouvement Paysans de Katana REMOPAK en collaboration avec la Fédération des Femmes Rurales de Kabare FFRKA en sigle.
Au cours de cette rencontre ; les différentes organisations et partis politiques présent ont exposé chacune sur les activités réalisé au cours de l’année 2016;son objectif global et ses perspectives pour 2017.
Parmi ces activités on signale l’organisation par les sœurs de la congrégation de marie reine des apôtres des séances de sensibilisation à l’égard des femmes afin de lutter contre le vagabondage sexuel. L’un de participant et membre du REMOPAK Mukengerhe Chamunani FAUSTIN.
Présent à la cérémonie, le secrétaire exécutif provincial de la CENI a conscientisé la population de cette contrée sur l’opération d’enrôlement des électeurs qui est en cours.
Gaudens MAHESHE ajoute que sur les 88 centres d’enrôlement prévu pour tout le territoire de Kabare ; 87 sont opérationnels dont 69 pour la chefferie de Kabare et 18 pour la chefferie de Nindja.
Le centre qui n’a pas encore ouvert et situé à Ihemba dans la chefferie de Nindja fait face à un problème technique, souligne Gaudens MAHESHE qui précise tout de même que les techniciens de la CENI sont à pied d’œuvre pour décanter cette situation.
Par rapport aux personnes mal intentionnées qui s’adonnent au vol des kits d’enrôlement, notre source leur donne une mise en garde tout en les informant qu’ils subiront la rigueur de la loi.
Cette rencontre qui a réuni différentes couches de la population s’est tenue dans la grande salle de LUSHAMBA situé à Kavumu centre dans le territoire de Kabare.