Les parcelles de l’état sont menacées de spoliation dans la commune de Bagira.
La concession la plus concernée est située au foyer social communément appelé « Impôt » à Fariala non loin du marché communal.
L’alerte est lancée par l’union des jeunes pour le développement de Bagira dans une correspondance adressée au Gouverneur de province et dont copie nous est parvenue.
Notre source fait état des travaux de bornage en cours sur cette parcelle depuis plusieurs jours pour la délimitation.
Dans ce document, l’UJDB accuse certains agents du cadastre, en complicité avec quelques autorités de la commune de vendre cette parcelle de l’état à des particuliers.
L’union des jeunes pour le développement de Bagira qui demande au gouverneur de s’impliquer dans ce dossier pour mettre les choses au clair, accuse ces agents du cadastre de vendre des espaces verts et de morceler des inter-sentiers, une situation susceptible de raviver les tensions au sein de la population riveraine, croit savoir cette structure citoyenne.
Contacté, le Bourgmestre de Bagira dit n’être pas au courant de cette situation.
Selon Antoine BISHWEKA, seuls les services fonciers de la province sont mieux placés pour répondre à cette préoccupation.
Cependant, des sources sures au sein du service des titres fonciers rejettent l’idée d’une quelconque vente illicite des concessions de l’état.
Ces mêmes sources précisent que la dite parcelle est couverte par des titres.
Elle est donc dans une zone neutre qui doit revenir à l’état, ont-elles conclu.