La société civile de Nkafu en commune de Kadutu demandent aux autorités compétentes de suspendre les constructions anarchiques sur les sites surplombant le tronçonroutier place de l’indépendance-Bwindi qui sont à l’origine de la dégradation de ce tronçon routier.
Elle le fait savoir dans une dépêche adressé aux médias et dont copie nous est parvenue.

Selon l’esprit de cette correspondance signé par le président de la société civile de Nkafu Hippocrate MARUME, les embouteillages sont fréquents sur ce tronçon routier suite à la dégradation croissante de cette route durant cette saison pluvieuse.
La société civile sous noyau de Nkafu constate que des mottes de terre ont pris place au goudron, ce qui fait à ce que la route devienne de plus en plus glissante et jonché des nids de poule.
Pour les piétons, c’est tôt un calvaire car les véhicules se disputent la partie de la chaussée non endommagé, une situation qui est à la base des accidents de la circulation, déplore cette structure citoyenne.
Sur ce même tronçon, les canaux de canalisation sont remplis d’eaux usées et de boues par manque d’espace d’évacuation vers le lac, cas de l’entrée de l’ISDR, hôpital général fait remarquer cette même société civile.
Suite à ce tableau sombre, lasociété civile sous noyau de Nkafupense également que les habitants de Nkafu et les vendeurs du marché Beach MUHANZI devraient été doté des outils aratoires pour qu’ils contribuent à l’entretient de ce tronçon routier à travers les travaux communautaires appelés salongo.