Au cours d’une interview exclusive avec Radio Maendeleo, le président ad intérim de ce tribunal, le juge BEKITEDE BEMIDE BEN affirme que cette juridiction fonctionnement avec de maigres moyens de bord.
Selon notre source, le tribunal de paix de Kalehe couvre toute l’étendue du territoire, un territoire qui, du reste, est vaste avec un relief compliqué et la présence des groupes armés mais aussi des conflits entre communautés.
Le manque de frais de fonctionnement, de moyens matériels, logistiques et humains fait que cette juridiction ait du mal à rendre justice comme il se doit.

Au regard de l’étendue du territoire et de dossiers à traiter, la juridiction est obligée d’organiser des audiences foraines, de garder pendant beaucoup de temps les détenus sans le juger et de prononcer des jugements avec retard.
Notre source affirme toutefois qu’avec les moyens de bord, ce tribunal répond tant soit peu aux sollicitations de la population.
Il invite la population à faire confiance à la justice, à collaborer avec et aux organisations de développement de continuer à éduquer les habitants sur le fonctionnement et le bien-fondé de la justice de proximité.