Le Professeur Abbé Richard MUGARUKA repose à jamais aux cimetières de la paroisse de Mwanda/Katana dans le territoire de Kabare au Nord de la ville de Bukavu.

Le cortège funèbre s’est rendu à Katana en début d’après midi, Samedi 12 Novembre après une messe de requiem dite en la Cathédrale notre dame de la paix de Bukavu.

Plusieurs personnes ont participé à cette messe présidée par Monseigneur François Xavier Maroy avec à son coté l’évêque du diocèse d’Uvira Jean Sébastien MUYENGO.

Ils étaient entourés de part et d’autres par une centaine de prêtres venus de toutes les paroisses du Sud-Kivu.

Dans son homélie François Xavier Maroy a montré la grandeur de Dieu, qui a donné et qui a repris.

Il a demandé aux personnes présentes à l’Eglise de vivre selon la volonté de Dieu car le même chemin est tracé pour tout être humain.

Plusieurs témoignages ont été donnés par les membres de la famille et de certaines personnalités qui ont vécu avec l’Abbé Richard MUGARUKA.

Le gouverneur de Province Marcellin CISHAMBO a vécu avec lui en Belgique.

Non seulement il aimait la musique mais aussi sa lutte était acharnée contre la Balkanisation de la RDC.

D’autres témoignages qui ont été donnés vont dans le même sens.

Incorruptible, contre le trafic d’influence, la position de l’Abbé Richard MUGARUKA était claire contre la Balkanisation de la RDC, affirme Monseigneur l’Evêque du diocèse d’Uvira, Jean Sébastien MUYENGO.

Nous avons perdu un grand homme, un savant de haute facture, une intelligence hors du commun, un prêtre selon le cœur de Dieu, un patriote et un grand nationaliste, un pasteur aux prédications aussi engagés que profondes, témoigne l’Abbé Jean Bosco BAHALA.