D’ici Janvier 2017, l’asbl Initiative pour l’avenir meilleur INAM démarre une campagne de plaidoyer pour la formation des enfants vivants avec handicaps et des sourds muets en particuliers.
L’objectif est de pousser l’Etat Congolais à renforcer les centres de formations qui existent en ville et d’en créer d’autres dans les territoires en faveurs de cette catégorie de personnes.
Révélation faite dimanche 25 décembre par un des membres de INAM Antoine MUSHAGALUSA à l’occasion de la visite de cette structure au centre Heri Kwetu situé sur avenue industrielle dans la commune d’Ibanda.
MUSHAGALUSA a rappelé au cours d’une conférence-débat que les enfants vivants handicaps sont protégés par la constitution et d’autres instruments juridiques.
INAM est allé fêter noël avec les enfants encadrés par ce centre.
Plus de cent enfants et 22 adultes admis dans ce centre ont bénéficié notamment des savons, des habits et des frais scolaires pour cette année.
Le coordonnateur de INAM Blaise BULONZA a indiqué que ce don a été collectionné auprès des Chrétiens des paroisses catholiques de Bukavu.
La cérémonie de dimanche était ponctué des diverses activités culturelles.
Elle s’est déroulée en présence du chef de bureau de la MONUSCO/Bukavu Charles FRISBUS qui remercié le geste posé par INAM.