Le Mwami Kalenga Riziki plaide auprès du gouverneur pour sa réhabilitation.
Dans une lettre ouverte adressée à l’autorité provinciale le Mwami Kalenga déclare que la cité de Kamituga est abandonnée à elle-même alors que son importance économique n’est pas à démontrer.
Il rappelle que lors de la dernière visite d’itinérance du gouverneur à Kamituga, le gouverneur avait promis aux habitants de cette cité entre autre les travaux d’aménagement de la traversée de Kamituga ayant une distance de plus ou moins sept kilomètres.
Le mwami Kalenga ajoute que quinze mois après, la population attend toujours la matérialisation de cette promesse qui tarde à se concrétiser.
Pendant ce temps, le député honoraire déclare que la descente aux enfers de la voirie de Kamituga s’accélère d’une manière prononcée.
En plus de cela, il ajoute que l’éclairage public, la quasi-totalité des routes secondaires et tertiaires qui relient cette cité se trouvent dans un état lamentable.
Pour lui, la cité de Kamituga, au lieu d’évoluer, est en train de se ruraliser.
Le Mwami Kalenga déclare aussi la cité de Kamituga ne manque pas d’atouts pour qu’elle devienne de plus en plus un grand pool d’attraction et de développement.
Il joue encore d’avantage un rôle très important dans la province, c’est à ce titre que la cité de Kamituga mérite à juste titre une attention particulière des autorités provinciales car Kamituga est une troisième entité fiscale qui fait entrer de l’argent dans la province, ajoute-t-il.
Le gouverneur de province n’a pas été joignable pour avoir sa version des faits. Toutes fois, intervenant sur radio okapi, le mardi soir, il déclare être conscient de la situation de Kamituga.
Pour lui, ce sont encore des moyens financiers qui font défaut. Toutes le gouverneur Chishambo rassure la population de Kamituga qu’il une fois l’argent sera disponible, le gouvernement provincial ne tardera pas à réhabiliter la voirie de Kamituga.