Une partie du terrain de l’Institut Supérieur Pédagogique ISP Bukavu dans la commune d’Ibanda risque d’être transformé en un dépotoir permanent des déchets et immondices provenant de certains quartiers de la ville de Bukavu.
Le constat fait par radio Maendeleo fait état des déchets de tout genre entassés à cet endroit.
Sur ce dépotoir, on peut voir entreposés les bouteilles en plastique et autres matières non dégradables, des ordures ménagères mais également des déchets en provenance des différents marchés de la ville de Bukavu.
Certaines sources affirment que la société Agruni utiliserait cet endroit comme lieu de transit avant tout départ au dépotoir de Cidaho, trente kilomètre à l’Ouest de Bukavu dans le territoire de Kabare.
Des personnes rencontrées sur place précisent que les véhicules de cette société entreposent tous les jours des déchets sur ce terrain mais il y a de cela deux semaines rien n’est fait pour le désengorger.
Suite à cette situation les habitants redoutent des maladies qui peuvent être causées par ce dépotoir.
Contacté, la société Agruni affirme qu’elle n’a pas d’endroit ou elle peut déverser ces immondices loin de la ville.
Le seul dépotoir de Cidaho qui était disponible est à ce jour surchargé et l’espace est insuffisant.
Le maire de la ville avait promis d’aménager le site de Cidaho pour qu’il soit capable de supporter la quantité des déchets en provenance de la ville de Bukavu.
Aujourd’hui, affirme l’un des responsables de AGRUNI CONGO, aucune réponse et les travaux sur se site se font attendre.
Le maire de la ville de son côté pense que Agrouni n’a pas le droit d’entreposer pendant longtemps les ordures au terrain de l’ISP.
Toutefois, Philémon YOGOLELO rassure que les efforts sont en cours pour aménager le site de Chidaho.