Le personnel Administratif  de la Zone de santé de Nyantende dans le territoire de Kabare plaide pour l’implication des autorités ayant en charge la santé afin d’obtenir paiement de leur prime de risque qu’il n’a pas reçu depuis le mois de Juillet 2018.

Dans un entretien avec radio Maendeleo, plusieurs de ces agents  disent ne pas comprendre les raisons du retard dans leur paie et cela sous le silence des autorités tant politiques que sanitaires de la province et de la zone de santé de Nyantende.

Ces derniers regrettent de voir que certains professionnels de santé ont perçu leurs primes du mois de Juillet, Aout et Septembre mais eux n’ont rien reçu jusque-là.

Ils exigent la paie de leurs primes de risque qu’ils n’ont pas perçu depuis le mois de Juillet.

« … on percevait la prime de risque ensemble avec les professionnels de santé mais par surpris on s’est vu retirer cette prime depuis le mois de juillet. Nous approchons maintenant le cinquième mois sans toucher cette prime… que le Gouverneur et le ministre de la santé fassent quelque chose pour nous… cette prime nous aidait à payer les frais scolaires pour nos enfants et à les nourrir… », se lamente l’un d’eux Emmanuel Bankulikirhe.

En réaction, l’Administrateur Gestionnaire de la zone de santé de Nyantende Marius Mulimbanya indique que ce problème est signalé presque partout dans la province du Sud-Kivu.

I ajoute que les professionnels de santé de cette zone ont perçu leurs primes de risque pour le mois d’Octobre et dis ne pas comprendre comment l’argent des administratifs n’est pas venu.

Marius Mulimbanya rassure que le listing des administratifs a été envoyé vers une autre banque mais à la grande surprise seule la prime de risque de trois agents sur septante deux que compte cette zone de santé est venue.

L’administrateur Gestionnaire de la zone de santé de Nyantende indique que cette question est en train d’être traitée et appelle les concernés au calme.