Societé

Kabare: le député Jérémie Basimane interpelle le Gouverneur sur l’état de la route Bukavu-Kavumu

Le député provincial élu du territoire de Kabare Jérémie Basimane demande au nouveau Gouverneur de la province du Sud-Kivu à inscrire dans ses priorités la réhabilitation de la route Bukavu-Kavumo.

Dans un entretien avec la Rédaction de Radio Maendeleo alor qu’il est en mission en dehors du Sud-Kivu, il s’est dit touché de l’état dans lequel se trouve cette route pourtant figurant parmi les routes nationales.

Selon Jérémie Basimane, il est anormal que les passagers continuent à voyager dans des conditions infrahumaines en se faisant transporter au dos à l’endroit dit Murhundu juste parce qu’aucun véhicule ne peut traverser.

L’élu de Kabare rappelle que lorsqu’il a plu, la circulation est complètement coupée entre Bulavu et Kavumo alors que les trafics sur cet axe routier sont importants et les taxes sont régulièrement payées par les conducteurs des véhicules auprès du FONER.

« nous savons qu’il y a des priorités. Mais il y a les priorités des priorités. Cette route est très importante car elle relie la ville à l’aéroport national de Kavumo et c’est par ici que passent tous les visiteurs qui viennent chez nous. Donc, c’est une mauvaise image de notre province que nous vendons si le véhicule d’un visiteur peut avoir des difficultés à passer juste parce qu’il a plu. En plus, si vous regardez le nombre des gens qui quittent Bukavu pour Kabare chaque jour et vice-versa, vous vous rendrez compte qu’il est plus qu’important de penser à réhabiliter cette route. Le nouveau Gouverneur doit comprendre que si rien n’est fait, il sera obligé de gérer les conséquences plus graves ou alors de mettre en place des pirogues pour transporter les gens sur une toute destinée aux véhicules. Il est plus que temps que cette honte ne pèse pas sur son dos », conseille le Pasteur Jérémie Basimane.

Ce dernier rappelle que son combat à l’Assemblée Provinciale reste le bien-être de tous les habitants du Sud-Kivu en général et du territoire de Kabare en particulier. Jérémie Basimane précise qu’il n’hésitera pas d’initier des interpellations, des questions orales et même des motions pour aboutir au bonheur de la population et même pour le cas du tronçon routier Bukavu-Kavumo.

Pour rappel, c’est depuis plusieurs mois déjà que les forces vives du territoire de Kabare dénoncent l’état dans lequel se trouve cet axe routier exigeant sa réhabilitation. Sous pression, l’Office des Voiries et Drainage OVD avait annoncé le début de quelques travaux dans un bref délai.

Mais selon le constat de Radio Maendeleo, environs cinq cantonniers ont été dépêchés sur place. Ici, seuls quelques travaux manuels y sont effectués mais des observateurs pensent qu’il faut plutôt des engins à même d’exécuter de grands travaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer