Politique

Kabare: le chef de groupement de Bugobe Oscar Biringanine suspendu de ses fonctions

Le chef de groupement de Bugobe Oscar Biringanine est suspendu de ses fonctions.

L’administrateur du territoire de Kabare Thadée Miderho qui l’a suspendu, justifie cette décision par le souci de maintenir l’ordre public et la sécurité des personnes vivant dans cette entité.

Dans une correspondance adressée à l’administrateur de territoire assistant chargé des questions administratives et au chef de chefferie de Kabare, l’administrateur du territoire reproche plusieurs griefs au chef de groupement de Bugobe.

C’est notamment la complicité dans le monnayage des inscriptions des nouveaux nés à l’Etat civil ainsi que dans les conflits fonciers à Bugobe.

Oscar Biringanine est accusé de complicité dans le détournement des fonds destinés à l’électrification du groupement et de 250 tôles destinées à la réhabilitation du centre de santé et du centre de négoce de Bugobe octroyées par la députée nationale Marie Ange Mushobekwa.

Il lui est reproché également l’absence des preuves de restitution de 16 armes à feu, ce qui fait peser sur lui le soupçon de détention illégale d’armes.

Durant la période de sa suspension, l’intérim sera assuré par Vincent Mushagalusa, précise cette correspondance.

Contacté, le chef de groupement suspendu s’est réservé de tout commentaire en promettant de répondre administrativement à sa hiérarchie.

Signalons qu’après l’annonce de cette décision, un groupe des notables et chefs des sous villages de Bugobe avaient adressé une lettre à l’administrateur du territoire.

Dans cette dernière ils lui demandent de revenir sur sa décision car disent ils les griefs portés à l’endroit du chef de groupement sont calomnieux et dictés par certains acteurs politiques.

Et à l’opposé, d’autres notables soutiennent cette décision et voudraient que la suspension soit définitive.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer