Le corps de l’archevêque émérite Aloys Mulindwa Mutabesha repose au petit séminaire  de MUGERI – KATANA à environ 45 kilomètres au nord de la ville de Bukavu  dans le territoire de Kabare. Il a été mis en terre ce mardi 8 Aout après une messe dite en la cathédrale notre dame de la paix Bukavu. Le corps de Mulindwa Mutabesha repose à côté de l’archevêque Edouard Leys  premier archevêque blanc du diocèse de Bukavu.

C’était de milliers des chrétiens qui ont participé à cette messe dite par l’archevêque de Bukavu François Xavier MAROY entouré de plusieurs prêtres. La délégation de l’archidiocèse de Bukavu conduite par le vicaire Pierre BULAMBO est arrivée en Belgique. Ici, le corps a été exhumé.

Selon le constat fait sur place le corps gardait encore sa forme et n’était pas endommagé comme le témoignage  un prêtre qui a accompagné   le corps depuis Belgique.

Dans son homélie, l’archevêque de Bukavu François Xavier Maroy  a mis l’accent sur l’amour du prochain. Il a appelé les chrétiens à accueillir des visiteurs car certains accueillent Jésus sans le savoir.

A cette messe, la notabilité  des Bashi a été représentée  par le mwami de Ngweshe et celui de Kabare représenté par sa femme.  Le Mwami Ngweshe Ndatabaye Weza III est fier parce que Mulinwa Mutabesha est originaire de Ngweshe et premier archevêque noir Congolais de l’archidiocèse de Bukavu.

Aloys MULINDWA est décédé en Belgique 21 Aout 1997. Il est apprécié pour ses œuvres comme la création de l’Université Catholique de Bukavu UCB en 1989, le Bureau Diocésain des Œuvres Médicales BDOM, le Centre OLAME, Heri KWETU et d’autres.

Le processus de translation de son corps a commencé par le feu Emmanuel KATALIKO et concrétisé par l’archevêque actuel François Xavier MAROY.

Plusieurs autorités ont pris part à cette messe.