Santé

Kabare: déjà 13 cas de choléra à Lugendo, 17 à Ishungu plus 1 décès

Les habitants des groupements d’Ishungu et Lugendo dans la zone de santé de Katana en territoire de Kabare appellent les autorités ayant la santé dans leurs attributions à prendre au sérieux les cas de choléra actuellement rapportés dans leurs entités.

Ils l’ont déclaré à travers une note d’information rendue publique et parvenue à Radio Maendeleo jeudi 23 mai 2019.

Selon ces habitants, environs treize cas ont été rapportés dans le groupement de Lugendo et dix-sept cas à Ishungu dont une femme âgée d’environs 25 ans qui est déjà décédée.

Selon un acteur de la société civile de la place Bienvenu Rio Bamporiki, citant l’Infirmier Titulaire d’un des centres de santé ou sont pris en charge certains cas, la prise en charge de tous ces cas reste un casse-tête.

En effet, précise notre source, il y a carence des médicaments nécessaire pour la prise en charge et les conditions dans lesquelles sont gardés les malades sont de nature à exposer à une contamination.

« on a déjà enregistré 17 cas au niveau de Lugendo et 13 au  niveau d’Ishungu avec déjà 1 décès. Cette situation nous met en insécurité parce que les centres de santé que nous avons à Ishungu et Lugendo ne sont pas équipés en matériels nécessaires pour la prise en charge. Il n’y a même pas de sérum. Il n’y pas non plus des infirmiers spécialisés dans la prise en charge. Donc la population est en danger par le fait surtout que nous n’avons pas d’eau potable. Vous savez que c’est une maladie contagieuse et le risque c’est la propagation de cette maladie dans d’autres coins. Il y a urgence. Il faut vraiment intervenir », alerte Bienvenu Rio Bamporiki.

Il appelle par ailleurs le gouvernement et les partenaires à intervenir dans le domaine de l’approvisionnement en eau pour mettre fin de manière durable à ce fléau car les habitants continuent de consommer l’eau souillée du Lac-Kivu et des sources.

Contacté, le ministre provincial de la santé le Dr Vincent Cibamvunya parle plutôt de dix cas. Il précise que ses services sont déjà instruits et les responsables de la zone de santé de Katana vont s’y rendre et y apporter les médicaments nécessaires pour endiguer cette maladie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer