La nouvelle cheffe de quartier NKAFU plaide pour une meilleure collaboration entre les cadres de base, la population à travers la société civile et les différents services de sécurité affectés dans son entité pour permettre de trouver les solutions à tous les problèmes de ce quartier.
Près d’une semaine après sa nomination, Justine AZANGA MATAZI affirme être au courant de tous les problèmes du quartier NKAFU pour avoir travaillé pendant 14 ans comme chef de la cellule Nyarwizimya qui compte quatre avenues de ce quartier.
Elle promet de s’investir pour rouvrir les servitudes bouchées, de plaider pour une meilleure desserte en eau et en électricité mais aussi pour un retour de la sécurité dans le quartier NKAFU.
Justine AZANGA MATAZI insiste sur l’union et le travail d’ensemble entre toutes les couches de la population pour renaître tous les projets qui n’ont pas pu démarrer dans ce quartier et mettre en place les autres.
Tout en remerciant les autorités pour la confiance placée en elle, notre source sollicite leur accompagnement pour espérer réussir la mission lui assignée et promet de mettre son expérience à cette cause.