Securité

Insécurité à Uvira:L’administrateur promet le renforcement des effectifs des policiers

L’administrateur du territoire d’Uvira Alexis Kasangala demande à ses administrés de redoubler de vigilance et collaborer avec les services de sécurité en dénonçant  toute personne suspecte. 

L’administrateur d’Uvira a formulé cette recommandation à l’issue d’une réunion urgente organisée lundi dernier dans ce territoire au lendemain du meurtre d’une personne par des inconnus armés.

Pour faire face à l’insécurité à Uvira, l’administrateur du territoire annonce le renforcement des effectifs des policiers lors des patrouilles nocturnes.

Alexis Kasangala sollicite également l’implication des habitants d’Uvira dans la dénonciation des personnes suspectes auprès des services spécialisés et des autorités compétentes.

« … nous avons décidé ensemble avec le conseil de sécurité restreint de redoubler les efforts et dénicher tous les malfrats partout ou ils se cachent pour qu’on puisse amener la sécurité totale dans ce territoire. Je demande à la population d’Uvira d’être aux aguets, de surveiller toute personne suspecte, qu’ils nous donnent des renseignements afin de dénicher tous les malfrats… », demande l’autorité territoriale d’Uvira.

L’administrateur du territoire a jugé non recevable la proposition de la nouvelle société civile d’Uvira selon laquelle les jeunes du milieu devraient participer aussi à la sécurité en menant des patrouilles nocturnes,.

Alexis Kasangala explique cela par le fait les jeunes ont failli à cette mission lorsque Yakutumba et sa bande armée ont tenté d’attaquer ce territoire l’an dernier.

Précisons que cette réunion s’est tenue en présence des membres du conseil de sécurité de ce territoire, un représentant de la MONUSCO et le conseiller politique du gouverneur de province.

Pour rappel, le territoire d’Uvira fait face à une insécurité grandissante qui se manifeste par une série des meurtres à répétition orchestrée par des bandits armés.

Le bilan fait état de cinq personnes tuées la semaine passée et une autre en ce début de semaine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer