Idjwi: Un Comité Territorial de Suivi des Activités Minières officiellement installé

Ce comité est chargé de servir de canal de transmission de tous les incidents miniers entre les Comités Locaux de Surveillance CLS et le Comité Provincial de Suivi des Activités Minières CPS en sigle.

L’installation est intervenue samedi 09 juin 2018 après une réunion de toutes les parties prenantes sous la présidence du coordonnateur du Comité Provincial de Suivi des Activités Minières CPS en sigle Me Bundi Bulya Eloi.

Le comité est composé de l’Administrateur du territoire d’Idjwi comme président, du président de la société civile de ce territoire comme rapporteur et du représentant des opérateurs miniers trésorier.

Selon le coordonnateur du CPS Me Bundi Bulya Elois, le Comité Territoriale de Suivi des Activités Minières CTS est un démembrement du CPS au niveau territorial en vue d’assainir le secteur minier, éviter la fraude et la contrebande et gonfler la poche du basket fund destiné au territoire d’Idjwi.

« …il s’agit de la suite d’un processus que nous avons entamé depuis longtemps et conformément à l’arrêté portant création du CPS qui prévoit que les comités territoriaux de suivi des activités minières doivent être installés en vue de nous rapprocher davantage de la base… nous voulons avoir des rapports documentés et non des rumeurs sur des situations de fraude qui se commettent, sur des situations de violation des droits de l’homme, sur l’implication des militaires, sur la présence des enfants et femmes dans les sites miniers. Nous estimons que ces autorités plus proches des sites miniers peuvent avoir accès à l’information la plus crédible… dans ce sens, elles prendront des mesures pour endiguer ces incidents qui peuvent entacher leur chaîne d’approvisionnement… la quotepart du territoire d’Idjwi n’est pas encore considérable. Avec leur implication, nous pouvons faire plus et permettre de réaliser des projets de développement… la population doit aussi participer en dénonçant… », martèle Me Bundi Mulya Eloi qui est aussi conseiller juridique au ministère provincial des mines au Sud-Kivu.

Le chef de la chefferie de Rubenga le mwami Gervais Rubenga qui a pris part à ces assises, remercie le CPS pour avoir pensé à installer le CTS dans son territoire et appelle ses animateurs au sens de responsabilité.

« … il y a longtemps nous étions en train de fonctionner avec les comités locaux de surveillance. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de voir le CPS qui vient installer le Comité Territorial ici à Idjwi. Nous pensons que son avènement va améliorer la situation et lutter contre la fraude… », estime l’autorité coutumière de la chefferie de Rubenga dans la partie Nord de l’Ile d’Idjwi.

Notez que la cérémonie a été marquée par les explications sur le rôle du Comité Provincial de Suivi des Activités Minières CPS et celui du CTS mais également sur la nécessité pour les habitants de travailler pour la traçabilité des minerais dans leur entité.

L’activité s’est tenue dans la salle de réunion de l’administration territoriale d’Idjwi.

L’installation du CTS à Idjwi intervient après celui du territoire de Kalehe, celui de Walungu et celui de Mwenga.

Laisser un commentaire