C’est l’une des mesures prises par le chef de cette entité Déo Kurasa, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité devenue récurrente.
Selon lui, ces matériels de communication permettront aux différentes unités de rester en contact avec les cadres de base pendant les patrouilles et chaque fois qu’un cas d’insécurité est signalé dans cette partie de la ville de Bukavu.
A la même occasion, un système de jeton vient d’être instauré pour permettre l’identification des visiteurs et étrangers qui arrivent dans ce quartier.
Pour ce qui concerne les jetons ou macarons, le chef de quartier Nyalukemba précise que ce sont les habitants qui doivent venir auprès des cadre de base pour faire enregistrer les étrangers ou les visiteurs qui sont dans leurs demeures.
Déo Kurasa affirme que ces macarons permettront de contrôler les entrées et les sorties des visiteurs dans le quartier Nyalukemba
Kurasa invite les cadres de base du quartier Nyalukemba à sensibiliser la population pour qu’elle soit informée de ces deux systèmes pour s’assurer de leur sécurité.
Notre source se félicite du fait que les cas d’insécurité ont sensiblement baissé les deux derniers mois grâce à la collaboration entre la population et les services de sécurité.
Tout en invitant ses administrés à intensifier cette collaboration, le chef du quartier Nyalukemba invite d’autre chefs à étendre cette expérience dans leurs juridictions pour éradiquer tant soit peu les cas d’insécurité.