2 personnes ont été blessées lors d’une réunion organisée par l’antenne du PPRD à Ciriri dans la commune de Bagira le dimanche 11 Mars 2018.

Selon des sources de la société civile locale, un groupe de personnes avec des armes blanches ont agressé et menacé physiquement les personnes qui venaient de participer à une cérémonie des femmes du PPRD Ciriri.

Des témoins ajoutent qu’une fille a été poignardée à l’aide d’un couteau dans le ventre et un garçon blessé à la tête.

Des sources sur place signalent qu’après avoir appris que deux personnes ont été blessées, certains habitants de CIRIRI ont jeté des pierres sur le véhicule appartenant à un cadre du PPRD jusqu’à l’endommager.

Selon les acteurs de la société civile locale, ces incidents seraient liés notamment à la confusion qui règne actuellement à la tête du quartier Ciriri.

En effet, c’est depuis plusieurs mois que deux personnes se disputent la gestion de ce quartier, une situation qui place les administrés dans une confusion.

Chacun de ces chefs détiendrait un bureau et un cachet différent de celui de l’autre et des réunions sont tenues parallèlement par les deux, regrette un acteur de la société civile qui a requis l’anonymat.

Les acteurs de la société civile du lieu et certains cadres du PPRD dénoncent cette situation et demandent au maire de s’impliquer afin de trouver des solutions qui s’imposent.

Par ailleurs, dans une lettre de dénonciation adressée au procureur général de la République et dont radio maendeleo s’est procuré une copie, le sous noyau de la société civile de Ciriri parle plutôt de cinq personnes blessées lors des échauffourées de dimanche 11 mars.

Plusieurs parmi ces blessés sont admis dans des structures médicales sur place à Ciriri, renseignent nos sources.