Une dizaine de familles vivant sur avenue SAIO  au niveau de la société National de Chemin de Fer SNCC en commune d’Ibanda ont passé la nuit de mardi à ce mercredi dehors. Les membres de ces familles ont été déguerpis de leurs maisons  par l’auditorat militaire du Sud-Kivu.

D’après l’une des victimes, c’est aux environs de 18heures trente que les militaires ont investi cette avenue.  Les portes de leurs maisons ont été detruites et tous les biens jetés déhors.

Cette victime regrette cette façon d’agir car elles n’ont pas été averties ni avisées ni  reçu des mesures conservatoires.

Elle ajoute que la concession SNCC à problème avait été cedée aux personnes de troisième âge chez qui elles ont formellement acheté.

Contacté, l’auditeur supérieur militaire, le Colonel Roger WAVARA confirme les faits.

Il ajoute qu’un  dossier judiciaire est ouvert pour chercher à savoir qui a vendu cette concession avant de déplorer également les constructions anarchiques.

Roger WAVARA renseigne  par ailleurs qu’il a été nommé président de la Commission chargée de recuperer et de proteger les concessions de l’Etat par le Ministre National de l’Urbanisme et Habitant Joseph KOKONYANGI.