6 personnes viennent d’être  choisies pour constituer une commission qui va suivre l’utilisation de l’argent perçus par la société nationale d’électricité sur la taxe d’éclairage public.  Cette commission vient d’être  constituée à l’issus d’une réunion entre le maire, la SNEL et  les structures citoyennes Mardi 11 Juillet 2017 au bureau du maire de la ville.

Selon le chef de division de distribution SNEL Sud-Kivu et Maniema Jovy Mulemangabo représentant le directeur de la SNEL empêché,  les échanges entre son institution, les structures citoyennes et la marie  ont été fructueux.

Il fait savoir qu’ensemble ils vont réfléchir sur  comment réinstaller des lampes pour l’éclairage public. Pour lui, vu le niveau des eaux de la rivière qui a baisser, ils  vont réfléchir comment  installer des panneaux solaires.

Les participants à cette réunion  accueillent cette commission avec satisfaction. L’un d’eux Jean Chrysostome Kijana fait savoir que cette commission va  travailler pour tirer au clair la question de la taxe sur l’éclairage public car estime-t-il une taxe de la mairie ne doit pas être gérer par la SNEL sans impliquer la mairie.

Cette rencontre a été organisée à l’issus d’une réunion convoquée par le maire pour expliquer aux pétitionnaires  comment il gère la mairie. Après cette réunion du  04 Juillet, il avait été décidé qu’une réunion tripartite Mairie, SNEL et structures citoyennes soient organisée.