Onze personnes interpellées par la police parmi lesquels 8 civils et 3 militaires, des armes et effets militaires retrouvés dans des maisons des particuliers, c’est le bilan de l’opération de bouclage menée dans trois avenues de Nguba au quartier Nyalukemba en commune d’IBANDA.

Cette opération a été effectuée sur les avenues Kajangu, Ikanga et Milima aux petites heures de la matinée de ce mardi 27 février.

Selon le commissaire provincial de la PNC au Sud Kivu, le général Louis Second Karawa, les trois militaires interpellés sont en situation irrégulière.

Toutes les personnes interpellées seront déférées devant les instances judicaires pour que leur culpabilité  soit établie a poursuivi le commissaire provincial de la police.

Concernant les armes et effets militaires retrouvés, le général Louis Second Karawa parle des 5 armes AK47, deux pistolets, 1 canon PKM, trois paires de tenues FARDC, deux pantalons de la tenue de la police et un béret.

Signalons que c’est la deuxième fois qu’une opération de bouclage est menée au quartier Nyalukemba en commune d’Ibanda.

Lors de la première opération survenue la semaine dernière sur les avenues Irambo ,Paysage, Hewa Bora et Muhima la police avait appréhendé 25 présumés criminels parmi eux un sujet étranger.

Cette opération de bouclage intervient dans le cadre de la campagne Tujikinge initiée par le gouverneur de province, Claude Nyamygabo pour lutter contre l’insécurité dans la ville de Bukavu en particulier et au Sud Kivu en général.