L’Institut Technique FUNDI Maendeleo ITFM est la plus grande et ancienne école technique du grand Kivu. Depuis plusieurs années, il est menacé par l’érosion. Actuellement la situation s’est aggravée  et peut causer la  disparaitre de cette école si rien n’est fait dans l’urgence. Cela à cause du sol qui s’est affaissé emportant au passage les arbres qui se trouvaient à coté de l’ITFM.

Cette situation fait à ce qu’il s’observe un ravin qui présente un danger pour la communauté.

Selon un constat fait sur place, les ateliers d’apprentissage des différents métiers à l’ITFM ainsi qu’une cabine électrique peuvent être emportés.

 Eboulement en aval de l’ITFM

Des gros arbres se trouvent présentement en position oblique et peuvent tomber sur des maisons d’habitation et provoquer des dégâts matériels et humains.

Pour bien suivre cette catastrophe il faut se retrouver au Lycée WIMA pour constater le danger auquel font face les habitants sur cette colline de NYAKALIBA.

C’est le cas d’un mur qui s’est écroulé mais qui n’a pas causé des dégâts humains.

 des arbres emportés par l’érosion

Le président du sous noyau de la société civile de NYAKALIBA Jean Claude Loire MUGUMA’ODERHA préconise un partenariat public – privé pour mener des grands travaux à cet endroit comme c’est le cas chez KIBONGE.

Déjà, la direction de l’Institut Technique FUNDI Maendeleo ITFM a adressé une lettre au gouvernement provincial et au coordonateur diocésain des écoles conventionnées catholiques.

 Vue de l’atelier de l’ITFM

Dans cette lettre, le préfet signataire le frère Gaston alerte le gouvernement sur cette situation car l’école n’est pas en mesure d’intervenir.

Il renseigne que cette partie de la ville de Bukavu coure des risques qui peuvent entrainer une catastrophe.

Si des solutions urgentes sont trouvées, l’ITFM et les habitations des populations seront épargnées du danger à NYAKALIBA.