Certains habitants de Bukavu dénoncent la coupure de la connexion internet offerte par les réseaux de télécommunication.
Ils disent qu’ils ne parviennent plus à communiquer via les réseaux sociaux.
La situation pénaliserait même ceux qui font des recherches sur les réseaux sociaux et surtout pour les étudiants.
Ces habitants demandent aux autorités de rétablir la connexion internet le plus tôt possible car ils sont bloqué dans la communication surtout en cette période des festivités de fin d’années ou ils doivent se présenter les vœux.
Selon nos sources, à la suite d’une directive de l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications ARPTC, les sociétés des télécommunications ont bloqué «momentanément» depuis le 18 décembre tous les échanges d’images, des vidéos et de la voix via les réseaux sociaux.
Le blocage ordonné par les autorités congolaises concerne tous les échanges d’images, des vidéos et de la voix via, notamment Facebook, WhatsApp, Twitter et Instagram.
Le blocage «momentané» des réseaux sociaux est intervenu un jour avant le 19 décembre, date marquant la fin du second et dernier mandat constitutionnel du président de la République, Joseph Kabila.