Ce mouvement de sit-in est observé à leur bureau situé à Muhumba en commune d’Ibanda.
Ces travailleurs revendiquent le paiement de leur indemnités de sortie et exige le départ de leur directeur national, ABABAKAR Diop en fonction depuis décembre 2015.
Avec un air désespérant, certains agents sont débout, d’autres assis à l’intérieur de l’enclos, scandent des chansons et poussent des cris, tout en invitant d’autres collègues se trouvant dans leurs différents bureaux à se joindront à eux pour leur revendication.
Fatigués d’entamer des démarches qui n’aboutissent à un résultat escompté, ils décident de reprendre le sit-in suspendu depuis juillet 2016, et cela jusqu’à ce que leurs revendications soient prise en compte. Suivez ici le secrétaire du syndicat de SOS dans cet extrait de leur déclaration
Présent à cette manifestation, le président de l’intersyndical, Lugano Padyry promet d’accompagner ces agents dans leur lutte