Les commerçants du marché de Nguba ont déserté leur lieu de travail et envahit la chaussée. Pour cause, c’est sur la chaussée qu’ils vendent facilement. C’est qui impacte négativement sur les taxes que ces vendeurs payent. Le bourgmestre de la commune d’Ibanda ordonne leur évacuation.

Après plusieurs plainte et lamentation de la part des vendeurs exerçants dans le marché de Nguba comme quoi les marché pirate au feu vert constitue un manque à gagné pour eux, le bourgoumestre de la commune d’Ibanda Namegabe Ntaintunda vient d’ordonner leur évacuation. Ceci pour résoudre le problème qui se vit dans ce marché.
Selon certains vendeurs le marché pirate feu vert est à la base du dysfonctionnement et ce flou serait entretenu par certaines autorités locales en commune d’ibanda
Le bourgoumestre fait savoir qu’il ya pas mal de place dans le marché de Nguba c’est à dire ces vendeuses n’ont aucune raison de d’étaler les marchandises le long de route. Il ajoute que ces vendeuses court plusieurs risques notamment les accidents de circulations qui sont souvent causé par les marché pirate.
Il recommande au président du marché de nguba de disponibiliser des tables et des place pour ces vendeurs car selon lui, « leur place c’est dans le marché pas sur la chaussée », a conclut Ntaindunda.