Le procureur général de la République LIKOKO BANGALA se réjouit du jugement rendu par le Tribunal de Grande Instance de Bukavu dans l’affaire des bandits arrêtés lors du bouclage du samedi 17 février dernier à Bugabo dans la commune de Kadutu.

Il l’a dit au cours ce mardi 27 février au cours d’un entretien avec radio maendeleo à son cabinet situé à Labote en commune d’Ibanda.

Selon le procureur général de la République, le parquet a reçu les cas de certains parmi les personnes qui ont été arrêtées lors du bouclage et en tant que ministère public, il a saisi le tribunal en procédure de flagrance.

LIKOKO BANGALA précise que parmi les cas transférés, le parquet a référés d’autres à l’auditorat militaire du Sud-Kivu au regard de la nature des préventions retenues contre eux.

Il rassure qu’il n’y a pas eu complaisance dans le traitement des dossiers qui ont été transférés au parquet général de Bukavu.

Le procureur général de la République appelle la population à dénoncer auprès des autorités compétentes toute personne suspecte qui serait à la base de l’insécurité en province afin que la justice s’en occupe.