Plus de cinquante présumés bandits soupçonnés être à la base de l’insécurité dans la ville de Bukavu ont été présentés au gouverneur de province et à la population par le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise le général Louis Ségond KARAWA ce lundi 19 février 2018.

C’était au cours d’une séance organisée après presque quatre jours du lancement de l’opération TUJIKINGE lancée la semaine dernière par le gouverneur Me Claude NYAMUGABO.

Parmi les personnes arrêtées figure un jeune répondant au nom de Samy chef d’une bande criminelle qui insécurise la population à Kadutu et qui serait également impliqué dans l’attaque perpétrée jeudi 25 janvier contre les changeurs de monnaie à la société KOTECHA.

Le général Louis Segond KARAWA présente également des criminels qui seraient impliqués dans l’attaque de la semaine dernière et qui a conduit à la mort d’un changeur de monnaie à l’endroit dit deux poteaux sur avenue Industrielle.

Parmi les criminels, certains opéraient avec des motos et un véhicule qui ont également été saisis et plusieurs autres objets issus du vol. De même, un criminel qui aurait participé à l’assassinat du colonel Elias RUBIBI a été présenté.

Dans le lot des arrêtés, deux femmes proxénètes arrêtées au Beach Muhanzi. Ces femmes abuseraient sexuellement des filles mineures et collaboreraient avec des malfaiteurs qui sont auteurs de plusieurs actes d’insécurité, à en croire Louis Segond KARAWA.

Plusieurs filles et femmes professionnelles de sexe qui sont soupçonnées héberger les bandits ont été également présentées sont quatre mineures.

Le gouverneur de province Me Claude NYAMUGABO félicite la police pour les efforts fournis dans la traque des malfaiteurs.

« Des telles opérations vont se poursuivre dans tous les quartiers de la ville et dans les territoires en proie à l’insécurité. J’appelles donc  la population à intensifier la collaboration avec l’armée, la police et les autorités dans leurs efforts d’endiguer l’insécurité en province », souhaite Nyamugabo.

Notez que les résultats présentés sont issus de deux opérations de bouclage organisées au quartier Nkafu dans l’avenue Bugabo le weekend end dernier et sur avenue Hôpital Général dans la matinée de ce lundi 19 février.