Les changeurs de monnaie réunie au sein de l’association des cambistes de Bukavu ASSOCABU sont appelés à opérer dans les bureaux de change et que les autorités leur assurent la sécurité. Cet appel est du président du bureau de coordination de la société civile Maitre Patient BASHOMBE lors d’une assemblée générale extraordinaire des cambistes tenus dimanche 18 février 2018.

Il  estime que c’était nécessaire que les cambistes réfléchissent sur la possibilité de travailler dans des bureaux de change au regard de la situation sécuritaire qui prévaut en province.

«  Le travail des changeurs de monnaie dans des bureaux de change présente certains avantages. En opérant au sein des bureaux de change, les cambistes seront encadrer par la banque centrale et peuvent être mieux sécurisé par les services de sécurité », croit Patient Bashombe.

Le président du bureau de coordination de la société civile estime que les autorités provinciales doivent veiller sur la sécurité des cambistes dans ces bureaux de change une fois opérationnels

Par ailleurs, plusieurs changeurs de monnaie présents dans cette assemblée générale ont présentés des inquiétudes à pouvoir travailler dans des bureaux de change.

Pour eux, au sein de bureau de change ils peuvent toujours être attaqués facilement et doutent de la multiplicité des taxes qui peuvent leur être obligé par les autorités.

Cette assemblée générale des cambistes s’est tenue dans la salle AMANI située sur avenue Hippodrome dans la commune d’Ibanda.