Les activités ont tourné au ralenti au marché de Nyawera dans la commune d’Ibanda ce vendredi 10 Aout. Pour cause, les vendeurs ont refusé d’exercer afin de dénoncer ce qu’ils qualifient de spoliation d’une partie de ce marché qui aurait été acheté par un particulier.  La matinée de ce vendredi, ils ont observé un sit – in pour dénoncer cette situation.

Les manifestants habillés en majorité en noir avec des sachets noirs à la tête montent au créneau et refusent la spoliation d’une partie du marché où se trouvent les vendeurs des braises, les soudeurs et les latrines ainsi que des poubelles.

Le président syndical Fabien BINJA signale que la partie concernée reçoit plus de 400 vendeurs qui font vivre leurs familles grâce à leurs activités.

« Une fois cette partie spoliée c’est plus de mille personnes qui seront touchées » se lamente le président du comité syndical

La ministre provincial des affaires sociales Adolphine Muleyi qui s’est rendu sur le lieu promet aux vendeurs qu’aucun centimètre de ce marché ne sera spolié.

« La justice fera son travail en cas de besoin.  Que des agents du service de cadastre se rendent  le plus tôt  sur le lieu afin de procéder au bornage du marché de Nyawera afin de le protéger contre toute éventuelle spoliation », promet Muley.

Le président du bureau de coordination de la société civile Patient Bashombe promet d’accompagner les vendeurs jusqu’à ce qu’ils soient remis dans  leurs droits.

Le bourgmestre de la commune d’Ibanda Manegabe Ntahitunda , le chef de division du cadastre et le chef du quartier Ndendere Albert Migabo Nyagaza sont arrivés sur place pour se rendre compte de la situation.

Ils promettent de faire le suivi de la situation au profit des vendeurs.