Deux clubs de changement de comportement au quartier PANZI dans la commune d’IBANDA viennent d’être installés dans cette partie de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu. Chaque club est composé de 15 membres. C’était ce mercredi 10 janvier lors d’un dialogue communautaire avec les cadres de base et certains leaders locaux organisé par le Mouvement SAJECEK forces vives.

Le vice – président de ce mouvement des jeunes Yvan ASENDE renseigne que les membres de ce club ont pour mission de définir des actions et des stratégies à mettre en pratique pour lutter contre les violences basées sur le genre à PANZI.

Il sera aussi question de mener des plaidoyers pour la promotion de la femme dans les instances de prise de décisions renchérit Yvan ASENDE.

La cheffe adjointe du quartier PANZI Aimée BUHENDWA affirme qu’elle va accompagner ces clubs dans les actions qui seront menées au profit du genre.

Le Mouvement SAJECEK forces vives a mené d’autres rencontres dans certaines écoles, Eglises et avenues pour sensibiliser la communauté sur la lutte contre les violences basées sur le genre.

L’Action de Développement pour le Bidonville ADB et d’autres structures œuvrant à PANZI ont promis leur accompagnement à ces clubs.

L’activité est appuyée par le projet BADILIKA de la Fondation PANZI.

 

 

Partager l'article