La société civile sous noyau de Cikonyi en commune de Bagira dénonce ce qu’elle qualifie de non appropriation de l’opération Tujikinge par les autorités et les cadres de base de cette commune, une situation qui est à la base de l’insécurité et une mauvaise gouvernance. Elle le dit dans une correspondance adressée au ministre provincial de l’intérieur avec copie à la rédaction de radio maendeleo. Dans ce document, le président de cette structure citoyenne Gentil Kulimlushi fait savoir que trois mois après la descente du gouverneur de province à Bagira pour lancer l’opération Tujikinge, aucun résultat n’est visible sur le terrain et les autorités semblent l’ignorer. Notre source fait savoir que depuis le mois d’avril, l’insécurité et la criminalité ont pris de l’ascenseur dans cette partie de la ville de Bukavu. La société civile sous noyau de Cikonyi cite la cas d’une personne tuée par couteau au quartier Ciriri en date du 8 mai, un cas de justice populaire avec  l’assassinat d’un voleur à mains armées au quartier Lumumba en date du 7 mai ainsi que le braquage d’un shop airtel money M/Pesa à moins de 50m de la maison communale de Bagira. De même, Gentil Kulimushi note le kidnapping du 7 au 10 mai de deux enfants d’une même famille, seize attaques nocturnes par des personnes en armes à Cikonyi, Cikera, Mulambula, Lumumba, Cahi et Nyakavogo ainsi que les tracasseries des militaires qui érigent des barrières à plusieurs endroits. La société civile pense également que la persistance du désordre et du bicéphalisme à la tête des quartiers Ciriri et Cikonyi, une situation qui place les administrés dans la confusion et occasionne le retard de développement et la bonne gouvernance. Notre source recommande au ministre provincial de l’intérieur de pouvoir s’impliquer personnellement afin que la campagne Tujikinge soit élargie sur toute l’étendue de la commune de Bagira. Gentil Kulimushi demande également que le bicéphalisme qui règne à la tête des quartiers Ciriri et Cikonyi soit enrayé afin d’éviter des conséquences sur la paix et la cohésion pacifique entre les habitants.