Un jour après le lancement de la campagne « Bagira sans taxe » initiée par la société civile sous noyau de cette commune, plusieurs habitants de cette partie de la ville de Bukavu ont respecté le mot d’ordre de la société civile.

Les vendeurs exerçant dans certains marchés de Bagira ont refusé de payer la taxe journalière exigée par la commune.

Tôt de matin de vendredi 9 novembre 2018, les acteurs de la société civile de tous les sous noyaux des quartiers de la commune de Bagira se sont présentés dans tous les marchés pour sensibiliser les habitants de ne pas payer les taxes.

Le président de la société civile noyau de Bagira Gentil Kulimushi renseigne que cette action vise à amener l’autorité communale à utiliser l’argent perçu dans les différents marchés de Bagira au profit du développement de cette entité.

C’est le cas de la réhabilitation des toilettes au bureau de la commune et des toilettes publiques, la desserte en eau potable dans les marchés ainsi que la réhabilitation des hangars.

Pour la journée de ce vendredi 9 novembre, les taxes n’ont pas été perçues au marché central de Bagira, au marché de Lwakabira dans le quartier Ciriri , le marché de Buholo-Kasha, le marché Brasserie, le marché de Kunda ainsi que le marché Maria Kachelewa.

« … dans tous ces marchés là bas, les syndicats des marchés, les mamans vendeuses ont accepté d’accompagner la société civile dans la campagne sans taxes jusqu’au départ du bourgmestre de Bagira et toute son équipe… ça nous réjouit de voir que la population de Bagira est en train de comprendre que nous sommes capables d’exiger la bonne gouvernance, d’exiger la contrepartie des taxes que nous payons et nous rassurons que la lutte continue… », se réjouit le président de la société civile noyau communal de Bagira Gentil Kulimushi.

Pour les vendeurs dans les différents marchés de Bagira, c’est un sentiment de satisfaction.

Ils remercient la société civile communale qui a initié la campagne « Bagira sans taxe » et promettent de l’accompagner jusqu’à obtenir gain de cause.

Rappelons que la campagne « Bagira sans taxe » a été lancée par la société civile communale le jeudi 8 novembre 2018.