L’insécurité, on en parle encore cette fois ci en commune de Bagira.
En deux semaines, au moins 15 maisons ont été attaquées par les hommes en armes non identifiés.Cette situation s’est aggravée pendant la période des festivités de fin d’année.
Le président de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile de Bagira, Mathieu BIRAGI, dénonce cette situation et précise que ces inciviques tracassent les habitants avec les armes blanches.
« A Kasha au moins cinq maisons ont été visitées et dix autres à Bagira centre dont deux maisons sur l’avenue Kagera, une sur l’avenue Makoma, deux à Makoma, deux autres à Lugamba ainsi que trois au quartier Fariala », ajoute Mathieu BIRAGI
Le président de la NDSCI Bagira dit avoir informé l’autorité de la commune pour ce faire mais jusque-là aucune solution n’est trouvée.
Le commissaire provincial de la police saisit de la situation et promet à son tour de sécuriser la commune de Bagira, selon la même source.
La NDSCI plaide également pour le renforcement des éléments de la police à Bagira car cette dernière ne compte que 60 éléments pour une population estimée à dix sept mille habitants.