Le bilan provisoire fait état de deux personnes tuées et deux blessés du côté des assaillants ainsi que 2 personnes enlevées lors de cette attaque.
Cette situation provoque un déplacement massif de la population vers d’autres zones qu’elle juge être en sécurité.
L’un des natifs de ce vaste territoire du sud Kivu Drid BAMPA dénonce cette attaque des mai – mai contre les positions des FARDC.
Il demande l’implication de l’autorité provinciale.
Présentement les mai – mai raia Mutomboki fidèle à KIKWAMA sont dans les périphéries de l’aérodrome de CHONKA à NYABESI.
Ils veulent marcher sur cet aérodrome ont indiqué certains habitants du lieu.