Le 8 mars 2018 à 10 heures (heure locale de La Haye), la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) tiendra une audience publique dans l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas) afin de prononcer ses jugements concernant les appels à l’encontre du verdict et de la peine dans cette affaire. La Chambre d’appel est composée de la juge Silvia Fernández de Gurmendi, juge présidente, de la juge Sanji Mmasenono Monageng, du juge Howard Morrison, du juge Geoffrey A. Henderson et du juge Piotr Hofmański.

Le 19 octobre 2016, la Chambre de première instance VII a déclaré les cinq accusés coupables de plusieurs atteintes à l’administration de la justice, sur la base des faux témoignages produits par des témoins de la Défense dans une autre affaire portée devant la CPI, l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo. Le 22 mars 2017, la Chambre de première instance VII a rendu sa décision relative à la peine en application de l’article 76 du Statut. À la suite de ces décisions, M. Jean-Pierre Bemba Gombo, M. Aimé Kilolo Musamba, M. Jean-Jacques Mangenda Kabongo, M. Fidèle Babala Wandu et M. Narcisse Arido ont fait appel du jugement. Le Procureur ainsi que M. Jean-Pierre Bemba Gombo, M. Fidèle Babala Wandu, et M. Narcisse Arido ont fait appel de la peine.

Partager l'article