Promotion du genre et lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre, c’est le projet que vient de lancer l’action pour le développement des milieux ruraux, ADMR, en sigle.
Le lancement officiel de ce projet a eu lieu ce vendredi 13 janvier au cours d’un atelier organisé à l’hôtel Mont KAHUZI en commune d’Ibanda.
Ce projet qui dure 3 mois, vise à contribuer au changement de comportement dans les différentes communautés vivants au Sud-Kivu en ce qui concerne les violences sexuelles et celles basées sur le genre.
Il sera exécuté dans les territoires de KABARE, walungu, UVIRA, KALEHE ainsi que dans la ville de Bukavu.
Durant trois mois, ADMR va mener différentes activités dans le cadre de la réduction des inégalités sociales entre les hommes et les femmes.
Parmi ces activités on signale l’organisation des forums communautaires pour sensibiliser les hommes et les femmes à combattre les violences sexuelles et celles basées sur le genre dans leurs milieux.
Pour la chargée de programmes à ADMR, Charmante KINJA SIMBA, ce projet permettra également aux différentes communautés de changer leur façon de percevoir les violences que subit la femme au quotidien.
Charmante KINJA ajoute que les sensibilisations seront intensifiées à l’intention de 1.300 personnes ciblées pour la réussite du dit projet.
Ont pris par à cette activité les administrateurs de ces quatre territoires ci haut cités, la mairie de Bukavu, la société du civile du Sud-Kivu, les organisations féminines ainsi que certains députés provinciaux.
Ce projet sera exécuté grâce à l’appui de l’organisation d’OXFAM NOVIB.