HISTORIQUE DE LA RADIO

L’historique du lancement de l’idée de la création d’une radio rurale  est partie de l’ISDR/Bukavu. La motivation  était de disposer d’un outil d’encadrement et de suivi des TDR envoyés en stage de formation en milieu rural dans différents coins de la Province du Sud-Kivu.

C’est finalement à l’initiative de l’ISDR/Bukavu et du  CRONGD/Sud Kivu que  certaines ONGD  membres du CRONGD/SUD KIVU vont saisir l’opportunité pour lancer l’idée de création de la Radio Maendeleo comme outil de communication  qui permet  de répercuter  et d’établir le relai  entre le travail  de développement à la base avec l’appui des ONG. Cette radio va fonctionner pendant plusieurs années avec la licence de radiodiffusion de l’ISDR/Bukavu avant d’obtenir la sienne en 2004. Et en 2005, la radio obtient sa propre licence du ministère national de la communication à Kinshasa.

Se voulant  au départ une radio communautaire à vocation rurale, elle a mué en radio du peuple, et la voix des sans voix  dont le nom fétiche sera récupérer par la radio officielle lors de la conquête du pays par l’AFDL.

De nombreuses réunions de concertation se sont succédé avant la matérialisation du projet.

Les ONG  procèdent  à la signature des statuts  le 1e mai 1993 et  les premières émissions sont émises le 25 août 1993.

 

Cette radio est créée  par quatorze ONG membres du CRONGD. Il s’agit de : Comité Anti Bwaki, Adi-Kivu, Asop/Sud-Kivu, Sikash, Uwaki Sud-Kivu, BDD, COOCEC Kivu, CREDESE Baha’i, CRONGD, ISDR/Bukavu, Groupe Elimu, CDC Kiringye, SOOCODEFI/Fizi.

 

Le premier Conseil d’Administration fut présidé par Remi Mitima Mpanano avec comme vice président le Révérend Père Franco des Pères Xavériens.

 

Depuis sa création, la radio a eu neuf présidents du Conseil d’Administration. Il s’agit respectivement de : Remi Mitima Mpanano, Celestin Kazamba, Dénis Basheka, Thaddée Hyawe Hinyi Balundi, Sosthène Bulambo, Roger Mpananao, Angèle Bahige, Maurice Ntamwira et Patient Choya

 

De l’objet social de la radio

 

  RADIO MAENDELEO  est une radio associative qui a pour objet :

 –  D’appuyer le développement des actions des ONGD et du CRONGD dans les communautés rurales et urbaines en leur favorisant l’accès aux médias de communication de masses, notamment et non exclusivement, à la radiodiffusion ;

–  D’appuyer la réalisation des objectifs des ONGD dans les domaines de communication, de l’information et de la formation.

–  De promouvoir l’information-formation de la population sur les programmes, les actions, les techniques et les possibilités de  développement social et économique.

–  De favoriser les processus de communication et d’échanges  d’expériences entre ONG et entre paysans en vue de plus d’impact dans l’exécution des programmes de développement.

–  De renforcer les structures villageoises et urbaines par des actions d’éducation et d’animation afin qu’elles acquièrent plus de pouvoir dans leurs droits et libertés et dans la défense des valeurs démocratiques.

Cette radio a pour finalité d’accompagner les populations rurales et urbaines  dans leur organisation  socio-économique, pour l’autopromotion, dans un contexte mouvant, à l’heure  de la mondialisation de l’information via les nouvelles technologies  de la communication et de l’information (NTIC).

A la création, Radio Maendeleo se veut une radio communautaire  du peuple et elle est perçue comme telle parce qu’elle se veut avant tout une radio de la communauté. Les ONG membres ont tenu à imprimer leur outil de communication d’un cachet spécial afin de le différencier de la radio nationale. Ils la veulent totalement participative, ouverte à la contribution constructive  de la population. Il s’agit d’un média auquel le plus marginalisé a aussi accès.

Pour qu’elle soit réellement participative, cela suppose que la population se l’approprie, qu’il y a interaction, une synergie créée avec l’existence des radio-clubs  qui sont à définir comme des espaces de partage et de production  des messages capables de mobiliser des gens  et d’initier des actions concrètes  de développement auto-promotionnel.

Radio Maendeleo Une radio participative, synergie

 

Cet aspect sous-entend la participation active de la communauté  au programme de la radio. Cette participation est indispensable parce qu’elle est au centre de toute l’action ;

 

Une convergence  identique des stratégies que ce soit du côté de  RM, les ONG, les communicateurs  délégués, des journalistes de RM est indispensable dans l’atteinte des résultats que se fixe la radio. Ils ont tous le rôle d’accompagner la population.

La radio elle-même est participative lorsqu’elle favorise à chaque instant la communication horizontale à l’échelle des radio-clubs effectifs et de la population.

Il est indispensable que les partenaires RM, ONGD membres et les radio-clubs favorise une forte interaction pour que les uns et les autres atteignent leurs objectifs.

 

Signalons enfin que la radio n’a pas passé que des périodes roses. Elle a subi le contre coup des différentes guerres que le pays a connu. Elle été fermé par trois fois par les différentes rébellions notamment en 1996 avec l’arrivée de l’AFDL et en 1998 et 2000 avec la rébellion du RCD.