Politique

A propos des sanctions américaines: les étudiants de Walungu disent NON

La Synergie des Etudiants du Territoire de Walungu SEWA en sigle demande la levées des sanctions des Etats Unis contre certains animateurs des institutions congolaises pour leur participation présumée dans les actes de corruption et de violation des droits de l’homme à l’issue des élections de décembre 2018.

Selon une déclaration rendue publique et signée par le coordonnateur de la SEWA Chubaka Muntubusha Martin et toutes les structures affiliées, les sanctions américaines sont non fondées et ne visent rien d’autres que la fragilisation des institutions du Pays.

Les signataires estiment à l’opposé que les élections du 30 décembre 2018 ont abouti à une alternance pacifique au sommet de la République, un rêve que plusieurs Etats Africains tardent à réaliser.

La Synergie des Etudiants Ressortissants du territoire de Walungu appelle tous les habitants du Sud-Kivu en particulier et la RDC en général de ne pas céder aux chantages d’où qu’ils viennent et de privilégier l’amour de la patrie.

Si ces sanctions ne sont pas levées, les étudiants du territoire de Walungu invitent les autorités congolaises à y réserver une réponse appropriées conformément au principe de réciprocité.

Le document est signé conjointement par Isindabagoma Luvu Pacifique pour le compte des étudiants ressortissants de Burhale, Bashokwire Bagisha pour le compte des étudiants de Nyangezi, Espoir Ombeni Lwamuguma pour ceux de Kamanyola et Espoir Mugisho Musagara pour le compte des étudiants ressortissants de Kaziba.

L’on note également les signatures de Ayumva Munyali Moise pour les étudiants de Walungu, Augustin Maisha pour ceux d’Ikoma, Murhula Kafeka Delphin pour les étudiants de Mubumbano et Murhulikiza Matumwabirhi Ghislain pour le compte des étudiants de Chiherano.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer