Nouveaux affrontements à Minembwe: deux groupes rebelles subissent d’importantes pertes

Huit rebelles mai mai ont été tués et sept autres blessés dans une offensive lancée par les militaires du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu dans la soirée de dimanche 24 novembre 2019.

Selon porte-parole de l’armée dans cette partie de la province du Sud-Kivu, cette offensive a été lancée lorsque deux groupes rebelles à savoir les mai mai Ngumino et un autre groupe dénommé Ngoma Nzito s’affrontaient entre eux.

Notre source précise que les miliciens du groupe Ngoma Nzito étaient venus se venger contre les Ngumino à environ 15Km du centre de Minembwe. C’est alors que les FARDC se sont interposées pour ramener la paix et éviter des dégâts. Dans échanges, les deux groupes rebelles ont perdu huit hommes et 7 d’entre eux ont été blessés.

De son côté, le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe Gady Mukiza confirme que ces deux groupes armés se sont affrontés et les FARDC sont intervenus. Selon lui, cette situation a causé des déplacements massifs des populations qui fuient vers Minembwe centre.

Le Bourgmestre de Minembwe Gady Mukiza affirme également avoir aperçu des flammes vers le lieu de ces affrontements et estime que ce serait un signe que de maisons ont été incendiées sur place.

Pour l’instant, la situation est sous contrôle des FARDC affirment les sources militaires sur place.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top