RDC: il faut environ 400 millions de dollars pour organiser les élections locales

La Commission Electorale Nationale Indépendante CENI a besoin de 400 millions de dollars américains pour organiser les élections locales en République Démocratique du Congo.

A cette contrainte financière, viennent s’ajouter les contraintes logistiques et politiques.

C’est ce qu’a révélé le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI au Sud-Kivu Gaudens Maheshe dans un point de presse organisé Mardi 19 novembre 2019 au siège de la CENI Bukavu.

Gaudens Maheshe renseigne qu’après les récentes élections en République Démocratique du Congo, les agents de la CENI ne sont pas allés en congé. Ils travaillent et attendent que les conditions soient reunies pour lancer la suite du processus électoral.

Il renseigne que sur 11 scrutins reservés au cycle électoral, seuls 5 ont été organisés et 6 restent à organiser.

Citant le président de la CENI Corneille Nangaa qui a récemment séjourné en province, Gaudens Maheshe indique que son institution est prête à organiser les élections à condition que les parties prénantes trouvent des solutions aux contraintes évoquées.

« même si nous avons déjà toutes les lois nécessaires, notre Président Son Excellence Corneille Nangaa signale bien qu’il nous faudra autour de 400 millions de dollars pour organiser les élections locales et la commission électorale n’a pas cet argent. Elle doit collaborer avec les autres parties prenantes, les autres partenaires pour pouvoir trouver ces moyens financiers. La logistique doit suivre aussi. Il y a quatorze endroits que nous ne pouvons atteindre qu’avec les hélicoptères… il y a aussi la contrainte politique. Il faut donc cette impulsion politique pour que tous les acteurs puissent se mettre à l’œuvre afin d’aller tout droit aux élections locales », déclare le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI au Sud-Kivu.

Les élections qui seront organisées sont entre autres les élections des maires et leurs ajoints, des bourgmestres et leurs adjoints, des conseillers communaux, les conseillers des chefferies et ceux des secteurs.

Rappellons que le calendrier électoral rendu public le 07 novembre 2017, prévoyait la convocation de l’électorat pour les élections locales le 18 mars 2019.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top