Bukavu: la prison centrale est en rupture de nourriture depuis deux jours

Les détenus à la prison centrale de Bukavu plaident auprès des autorités provinciales pour qu’ils soient régulièrement ravitaillés en nourritures parce que cela fait deux jours qu’une rupture de stocks est signalée dans cette maison carcérale.

Ces derniers l’ont fait savoir à un reporter de Radio Maendeleo lors d’un déplacement y effectué mardi 19 novembre 2019.

Ces détenus renseignent que ces deux derniers jours ils ne mangent pas comme il le faut par manque des nourritures. Ils ajoutent que ce dernier temps, ils vivent grâce aux aides de personnes de bonne volonté.

Lors de cette descente, il a été constaté que cette institution a un stock important des médicaments contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’une rupture des stocks depuis plusieurs jours.

Des sources proches de cette maison carcérale démentent les informations qui circulent sur les réseaux sociaux selon lesquelles la prison centrale de Bukavu fait face à un manque criant des médicaments et nourritures il y a de cela trois semaines.

Les mêmes sources soulignent que c’est au dernier passage du gouverneur de province que les détenus ont reçu pour la dernière fois l’aide du gouvernement provincial.

Les détenus continuent à attendre la matérialisation de la promesse de l’autorité provinciale, celle de ravitailler régulièrement en nourriture la prison centrale de Bukavu et d’autres prisons de la province.

Signalons que la prison centrale de Bukavu a enregistré un mort le matin de mardi 19 Novembre 2019.

La victime est décédée de suite de la maladie et non de faim confirme des sources à la prison centrale de Bukavu.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top