Affaire Kokodikoko: prison à vie pour le prévenu principal, 20 et 15 ans pour deux autres

L’ex commandant de la sixième brigade du groupe Mai Mai Frédéric Masudi Alimasi alias Kokodikoko est condamné à perpétuité c’est-à-dire qu’il passera tout le reste de sa vie en prison.

Deux de ses compagnons de guerre ont été condamnés, l’un à 15 ans et l’autre à 20 ans de servitude pénale principale.

Le prononcé du jugement est intervenu Mardi 19 Novembre 2019 au cours d’une audience tenue par devant le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu siégeant en matière répressive au premier degré.

Kokodikoko est reconnu coupable de crimes contre l’humanité par viol, meurtre, torture, emprisonnement, réduction en esclavage sexuel, disparition forcée et par d’autres actes inhumains dont le pillage et d’autres actes analogues.

Poursuivi aussi pour crimes contre l’humanité, un des membres de sa bande Samitamba Samuel est condamné à 20 ans de servitude pénale principale et Mwilo Katindi s’en sort avec une condamnation de 15 ans de prison.

Le tribunal a condamné les trois personnes ainsi que l’Etat congolais  au payement des dommages et intérêts aux victimes qui sont au nombre de 307.

Chaque victime devra passer au greffe du tribunal pour s’enquérir du montant lui alloué. L’Etat est condamné pour avoir failli à sa mission de sécuriser les habitants des milieux touchés.

Par contre, deux prévenus à savoir Mubake Justin et Shabani Muganza ont été acquittés pour absence de preuves et leur libération a été ordonnée sur le champ par le tribunal.

Kokodikoko était poursuivi pour des crimes commis dans plusieurs villages de la chefferie de Bakisi en territoire de Shabunda et dans la chefferie de Wamuzimu en territoire de  Mwenga entre janvier 2018 et janvier 2019.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top