Sud-Kivu: malgré les perturbations, les cadres du FCC ont enfin renouvelé leur loyauté à J. Kabila

Les cadres et mandataires issus des parties politiques membres du Front Commun pour le Congo FCC réitèrent leur soutien à l’endroit de l’autorité morale de cette plate-forme le sénateur Joseph Kabila.

Ils l’ont déclaré dimanche 10 novembre 2019 lors de la matinée politique de renouvèlement d’engagement tenue à Bukavu.

Au cours de cette activité, un acte d’engagement a été lu puis signé par les participants. A travers cet acte, les cadres et mandataires du FCC s’engagent à servir la nation dans la vision de leur plate-forme.

« nous députés provinciaux du Sud-Kivu, membres du FCC, nous nous réengageons à servir la République Démocratique du Congo dans la vision du Front Commun pour le Congo et son autorité morale Joseph Kabila Kabange en toute loyauté, fidélité et abnégation ; de respecter scrupuleusement les idéaux de notre famille politique le Front Commun pour le Congo ; de contribuer à la réussite de la coalition pour l’intérêt suprême de la nation… », s’engagent les députés provinciaux membres du FCC.

Les secrétaires fédéraux des partis membres du Front Commun pour le Congo, les ministres provinciaux de cette famille politique, les députés provinciaux, les femmes ainsi que la coordination  des jeunes ont lu aussi le même message.

Par son absence, le Gouverneur Théo Ngwabidje s’est auto exclu du FCC

Les cadres et mandataires du FCC ont constaté l’auto exclusion du gouverneur de province Theo Ngwabije de leur plateforme. Ils justifient cela par son absence aux travaux de cette matinée bien qu’ayant reçu d’invitation.

Le coordonnateur provincial du FCC Safari Mugaruka a indiqué que contrairement à ce qui se disait auparavant, cette matinée n’avait nullement pas le but de planifier la déstabilisation de la province et du gouverneur Theo Ngwabidje.

« le FCC Sud-Kivu étant la première force politique au Sud-Kivu fait peur. Vous avez vu que depuis une semaine, vous l’avez même entendu et lu à travers les réseaux sociaux et les médias. C’est dire que les gens se sont trompés. Eux pensaient que le FCC Sud-Kivu venait pour comploter contre le Gouverneur de province. Nulle part, je n’ai parlé du Gouverneur de Province. Le FCC a été en réunion aujourd’hui pour dire qu’il se réengage derrière Joseph Kabila. Le FCC Sud-Kivu se met en ordre de bataille pour préparer les élections de 2023. On doit les gagner », se défend le Secrétaire Exécutif Provincial du Parti du Peuple pour le Reconstruction et la Démocratie PPRD/ Sud-Kivu.

Cette réunion a réuni les cadres et mandataires du FCC au Sud Kivu. Au total quatre ministres provinciaux y ont pris part, 17 députés provinciaux, le représentant du maire de la ville qui est en déplacement et d’autres cadres des différents partis politiques du FCC.

Cette matinée politique qui devait se tenir dans la salle Saint Ignace samedi 9 novembre 2019, a été reportée à dimanche 10 novembre pour la salle Célestine mais en fin de compte, elle s’est tenue dans la salle Idéal en commune d’Ibanda.

Au regard de tous ces désagrément, les cadres de cette plateforme ont laissé entendre qu’il y aurait une main noire qui a tenté d’intimider les responsables des salles de fête louées et même préparer des enfants de la rue pour perturber la tenue de cette matinée.

Ils ont alors fustigé le manque d’implication du Gouverneur de Province pour faciliter son bon déroulement.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top