Sud-Kivu: mise en place d’une commission spéciale pour le recouvrement des impôts et taxes

Une commission spéciale de recouvrement des impôts, taxes et redevances dues à la province du Sud-Kivu sera bientôt mise en place et va travailler pendant une durée de 45 jours.

L’objectif de la commission est d’assainir le secteur des finances et renforcer les services habilités pour la durée précitée en vue de la maximisation des recettes en province. Cette décision est issue du conseil des ministres tenu le weekend à Bukavu.

Il ressort de cette rencontre que des irrégularités s’observent dans la perception des taxes et impôts dans les villes nouvellement créées, cas de la ville de Kamituga.

A cet effet, des séminaires seront organisés à l’intention des nouveaux maires en vue de les informer sur leurs limites en la matière.

« … après avoir longuement parlé de toutes ces questions, relevé les faiblesses et les forces ; le Conseil des Ministres a décidé que des réunions d’harmonisation ou alors des séminaires se tiennent pour informer les nouveaux maires des limites de leurs pouvoirs et ainsi éviter des tâtonnements qui s’observent dans ces Entités Territoriales Décentralisées… en rapport avec la mise en place de cette commission spéciale, elle aura pour mission de renforcer le travail des services traditionnels. Ainsi, le Conseil des Ministres suspend toutes les exonérations et autres allègements fiscaux en cours de validité ou pas adaptés à ce jour pour y mettre de l’ordre…», explique Swedi Basila Claude, Ministre provincial des transports et porte-parole du gouvernement.

Le conseil des ministres a également tablé sur les mouvements de grève des enseignants dans différentes écoles en province. Il a alors instruit le ministre de tutelle de procéder à l’identification des enseignants non payés et nouvelles unités dans les trois provinces et dans les trois provinces éducationnelles.

Il sera également crée une mission conjointe constituée du gouvernement provincial et des syndicats des enseignants afin de rencontrer le gouvernement central et discuter de la question.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top