Kabare: au moins 9 corps sans vie retrouvés en l’espace d’un mois

Neuf corps sans vie ont déjà été ramassés depuis le début du mois de septembre 2019 sur l’ensemble du territoire de Kabare. De même, plusieurs cas de pillages des biens des paisibles citoyens ont été rapportés dans de cette entité.

Selon le Président de cette structure citoyenne Emmanuel Bengehya, le dernier cas c’est le corps de Mukoko Mulengera ramassé en date du 10 Octobre 2019 à Mudaka dans le groupement de Miti.

Ce dernier ajoute que sept cas de pillages des boutiques ont été enregistrés dans le village Bushumba à quelques mètres du centre de Nyamunyuni.

Emmanuel Bengehya explique que cette situation serait due à l’absence des effectifs suffisants dans plusieurs parties du territoire de Kabare d’où l’appel lancé aux autorités compétentes afin de s’impliquer pour assurer la sécurité de personnes et leurs biens.

« nous voulons que les autorités s’impliquent pour réduire cette insécurité et que ces cas des corps sans vie puissent prendre fin. Vous savez que plus particulièrement dans le groupement de Cirunga nous avons ramassé le corps sans vie d’une personne le mois dernier. Même chose dans les groupements de Bushwira et Mudaka. Dans tous ces groupements, on remarque très peu de policiers et ceux qui y sont ne sont pas bien formés et sont parfois moins équipés. Pire encore, dans d’autres groupements il n’y a même pas un seul policier », se plaint Emmanuel Bengehya.

Le président de cette structure citoyenne affirme qu’il compte rencontrer le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise au Sud-Kivu afin de le saisir officiellement de cette situation.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top