Les autorités provinciales sont appelées à améliorer différentes infrastructures régulièrement et non attendre la visite du chef de l’Etat en province pour le faire.

C’est ce que pense le président  urbain de la société civile Maitre Zozo SAKALI dans un entretien avec Radio MAENDELEO ce mardi 8 octobre 2019.

D’après notre source depuis l’annonce de l’arrivé du chef de l’Etat congolais Felix TSHISEKEDI au Sud-Kivu, des avancées significatives ont été observés s’agissant de la réhabilitation de certaines artères de la ville de Bukavu.

Zozo SAKALI cite par exemple, le tronçon BWINDI- AMSAR qui a des nids des poules être bouché par des engins de la société TRABEMCO comme ceux de la MONUSCO.

Il souligne également la réhabilitation rapide du monument de la place de l’indépendance pourtant un travail de routine à cet endroit peut éviter ces genres de scénario quand le chef de l’Etat se déplace pour la ville de Bukavu.

Le président urbain de la société Maitre Zozo SAKALI  souligne même la ponctualité de certains agents à leur lieu de service et le déploiement d’un nombre important des éléments de la police à des coins chauds de la ville avec des nouvelles uniformes.

La desserte en eau potable et en courant électrique vingt-quatre heure sur vingt-quatre est également visible avec le séjour du chef de l’Etat dans la ville.

Tout en encourageant les initiatives entreprises par les autorités en province, Zozo SAKALI plaide à ce que toutes ces initiatives soient permanentes même après le départ du chef de l’Etat.

Il encourage également la poursuite de différents travaux qui ont été amorcés par le gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top