L’effigie ou la photo du président Félix TSHISEKEDI n’est pas affichée dans certains bureaux et espace public à Bukavu.

En lieu et place, certains y placardent encore les effigies de l’ancien président Congolais Joseph KABILA. Cette situation est dénoncée par le professeur Arnold NYALUMA, avocat au barreau de Bukavu et enseignant d’Université.

Dans un entretien avec radio MAENDLEO ce mardi 8 octobre 2019, le professeur NYALUMA précise que c’est une entorse trouver la photo de l’ancien président dans un bureau ou espace public alors que la RDC a connu l’alternance au sommet de l’état avec un nouveau président.

Il appelle le gouverneur à signer une circulaire pour mettre fin à cette situation qui ternit l’image de la province.

Le professeur Arnold NYALUMA rappelle l’article 69 de la constitution qui précise que le chef de l’état représente la nation et il est le symbole de l’unité nationale.

C’est dans cet esprit que la tradition républicaine exige l’affichage de l’effigie du chef de l’Etat en exercice dans les bureaux et espace public.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top